Rachat de crédits : 2 cas analysés

Vous avez trop de dettes à rembourser ? Que diriez-vous de restructurer vos prêts afin d’effectuer un remboursement unique chaque mois ? Le rachat ou regroupement de crédit est une solution de financement permettant de réduire le taux d’endettement et de restaurer le pouvoir d’achat. Nous vous présentons ici deux cas de rachat de crédit, pour que vous compreniez mieux les principes de ce prêt spécial.

Pourquoi avoir recours au rachat de crédits ?

Le rachat de crédit se définit comme le regroupement en une seule opération de l’ensemble de vos mensualités hypothécaires ou de consommation (prêt immobilier, prêt personnel, prêt auto, crédit renouvelable, dette fiscale, etc.). Cette solution entraîne par la même occasion un prêt à taux d’intérêt réduit. Dans le cadre de cette opération, l’organisme financier rembourse l’ensemble de vos dettes, en vous octroyant un seul prêt, remboursable sur une durée plus ou moins longue que la durée initiale, selon le cas. Si vous êtes en région Centre-Val de Loire notamment, vous pouvez bénéficier d’un rachat de crédits à Châteauroux avec Point Prêts, une société de courtage experte dans ce domaine.

Appelé aussi intégration de crédit, restructuration de dette ou refinancement, le rachat permet aux personnes endettées de faire baisser leurs mensualités de remboursement, réduisant ainsi leur niveau d’endettement. Pour les personnes aux revenus peu élevés, cette opération permet de reconstruire leur pouvoir d’achat et d’envisager plus sereinement de nouveaux projets (achat de véhicule, rénovation, etc.).

rachat de crédit

Analyse de cas de rachat de crédits

Nous distinguons principalement deux types de regroupement de crédit : le rachat de crédit à la consommation et le rachat de crédit hypothécaire.

Le rachat de crédit à la consommation

En faisant racheter des crédits à la consommation, vous ne consolidez que vos dettes contractées pour des biens ou services de consommation. Il est possible de racheter les divers crédits à la consommation : crédit auto, prêt personnel, prêt de travaux, prêt renouvelable, crédit loisirs, etc. On peut également inclure ici les dettes fiscales et les découverts bancaires.

Le regroupement de tous vos crédits en un seul prêt vous permet de réduire votre niveau de dettes. Vous disposez généralement de 5 ans (60 mois) à 12 ans (144 mois) pour rembourser ce regroupement de prêts.

Par exemple, si Monsieur François a en cours 20 000 euros de dettes, contractées en 4 lignes de crédit. Chaque mois, il rembourse :

  • 71,60 euros pour le prêt auto ;
  • 142,69 euros pour le prêt de travaux ;
  • 30 euros pour le crédit renouvelable ;
  • 457,26 euros pour le prêt perso.

Monsieur François rembourse 701,55 euros par mois. Une société de crédit rachète ses crédits en lui accordant un prêt unique de 20 000 euros (remboursable sur 72 mois, 4,86 % de taux débiteur fixe, 4,97 % de TAEG fixe). Il se retrouve alors avec une mensualité unique de 320,80 euros.

Le rachat de crédit hypothécaire

Outre les crédits à la consommation, l’opération de rachat de crédit peut également concerner les crédits hypothécaires. Le terme « hypothécaire » est employé parce que l’entreprise de rachat de crédit vous oblige à hypothéquer votre bien. Si une situation d’insolvabilité se présente plus tard, elle utilise alors cette garantie. Pour rembourser une consolidation de crédit immobilier, vous disposez d’un délai compris entre 5 ans (60 mois) et 35 ans (420 mois).

Par exemple, si le couple Lanoie rembourse chaque mois 1 250 euros pour 3 prêts :

  • 150 euros/mois pour le crédit consommation de 2 ans,
  • 300 euros/mois pour le crédit auto de 5 ans,
  • 800 euros/mois pour un crédit immobilier de 15 ans.

Avec des revenus mensuels de 2 500 euros au total, M. et Mme Lanoie se retrouvent avec un pouvoir d’achat limité (50 % de taux d’endettement, 1 250 euros de reste à vivre). La société de crédit leur propose alors un rachat de crédit. Désormais, le couple paiera 830 euros par mois, sur 18 ans. Suite au rachat, le reste à vivre vaut 1 670 euros par mois et le taux d’endettement passe à 33,2 %. M. et Mme Lanoie ont une plus grande marge de manœuvre dans la gestion de leurs dépenses quotidiennes.

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: