Pourquoi faire appel à une société de fiducie en Suisse ?

La Suisse est un pays qui connaît une forte implantation d’entreprises multinationales. Elle possède également une main-d’œuvre hautement qualifiée et est plus particulièrement réputée pour un système fiscal très avantageux. En effet, elle impose de faibles taux d’imposition pour les entreprises. Sa stabilité politique et économique fait également partie de ses points forts. C’est la raison pour laquelle ce pays est devenu l’eldorado des entrepreneurs. C’est le lieu idéal pour concrétiser son projet de création d’entreprise.

Pour domicilier votre entreprise en Suisse, vous avez besoin de vous conformer aux législations locales en vigueur. Vous aurez, entre autres, besoin d’avoir un représentant résidant en Suisse. Celui-ci peut être un membre du conseil d’administration, un directeur ou un gérant de la société. Le recours à une société fiduciaire suisse est une solution pour répondre à cette exigence.

Un représentant de sa société en Suisse

À moins d’avoir la nationalité suisse, être frontalier, marié(e) à un(e) ressortissant(e) suisse ou à un ressortissant étranger titulaire d’un permis C, vous avez besoin d’être représenté par au moins une personne qui réside en Suisse pour être en conformité avec la législation suisse afin d’y créer votre entreprise et profiter des avantages d’une telle situation. Afin de pouvoir domicilier votre entreprise en Suisse, vous devez donc désigner un représentant accrédité qui peut endosser la fonction d’administrateur, de gérant ou de directeur.

C’est ici que le mandat de gérant ou d’administrateur intervient pour vous permettre de faire représenter votre entreprise par ce biais. Il vous permet ainsi de répondre aux exigences de la loi fédérale suisse. Le recours à une entreprise fiduciaire vous permet alors de lancer votre activité sans avoir forcément besoin d’un bureau ni d’une adresse physique en Suisse.

Les attributions de l’entreprise fiduciaire dépendent de ce que vous avez convenu avec elle. En général, le gérant, administrateur ou directeur fiduciaire, peut vous accompagner dans les prises de décisions importantes de votre entreprise. Il vous assiste notamment dans les opérations comptables, fiscales et légales. Connaissant parfaitement la législation et la fiscalité suisse, il est le mieux placé afin de prendre de telles décisions en vue d’optimiser la fiscalité de votre entreprise. Véritable conseil de pilotage, la fiduciaire entretient une relation de confiance avec l’entreprise cliente. Elle agit ainsi dans l’intérêt de votre entreprise et selon vos directives. Elle contribue aux actions permettant à l’entreprise d’effectuer son activité dans les meilleures conditions.

La fiducie peut ainsi se charger des démarches relatives au financement de l’entreprise auprès des organismes bancaires. En outre, elle est en mesure de prendre en main les démarches fiscales requises pour répondre aux exigences des autorités fiscales suisses.

Par ailleurs, vous pouvez restreindre les missions de l’entreprise fiduciaire selon vos besoins. Celle-ci peut alors se voir confier uniquement le rôle de responsable administratif qui s’assure du respect des réglementations locales et des usages. Dans ce cas, l’administrateur fiduciaire ne prend pas part à l’activité opérationnelle de votre entreprise. Vous pouvez également lui demander de voter selon vos directives lors d’une assemblée générale. Dans tous les cas, une entreprise fiduciaire se doit d’être un allié de choix dans l’élargissement des partenariats et pour l’optimisation de la gestion de l’entreprise.

Un allié tout au long de la vie de sa société

L’entreprise fiduciaire accompagne votre entreprise tout au long de sa vie, de sa création jusqu’à sa liquidation, en passant par la comptabilité courante. Vous pouvez également faire appel à ses compétences dès la phase de réflexion afin de bénéficier des meilleures options pour la création de votre entreprise. La fiduciaire vous accompagne notamment dans le choix du statut juridique le plus approprié (SARL, SA, Raison individuelle, etc.), la vérification de la disponibilité du nom de votre société auprès du registre des sociétés et les démarches notariales ainsi que les formalités pour authentifier les actes de fondation.

Toujours dans le cadre de la création de l’entreprise, la fiduciaire effectue l’ouverture du compte de consignation, autrement dit le dépôt de capital. Elle signe ensuite l’acte authentique de constitution de société, ouvre un compte courant de société, inscrit la société au registre du commerce et l’inscrit à l’administration fédérale fiscale suisse pour la TVA. Enfin, elle inscrit la société au système de sécurité sociale et établit un plan comptable.

Tout comme l’entreprise fiduciaire peut vous aider dans la création de votre société, elle peut s’occuper des démarches et formalités pour sa liquidation. Le cas échéant, vous pouvez ainsi lui confier les missions suivantes :

  • Procéder aux démarches nécessaires à la dissolution de la société ;
  • Publier des avis aux créanciers dans la feuille officielle suisse du commerce ;
  • Établir un bilan de clôture ;
  • Partager le boni de liquidation entre les associés ;
  • Réaliser les démarches administratives pour radier la société au registre du commerce.

Des conseils avisés pour le développement de sa société

Si les missions d’une entreprise fiduciaire ont généralement trait à la tenue de la comptabilité (établissement de comptes annuels, de rapport annuel, de comptes de groupe, etc.) et aux opérations fiscales (déclaration de la TVA, récupération TVA, impôt à la source, etc.), celle-ci peut constituer un véritable atout concurrentiel pour la société qui l’engage.

En effet, la fiduciaire peut prodiguer des conseils sur mesure en vue de développer l’entreprise. Elle accompagne le chef d’entreprise dans chaque prise de décision importante au cours de la vie de la société. Elle appuie ses décisions par les données comptables de votre entreprise. Elle est ainsi en mesure de connaître les atouts et les faiblesses de la société et d’avancer des solutions pertinentes en vue d’optimiser vos résultats. Elle détient l’expertise et le savoir-faire nécessaires afin d’analyser les risques et les opportunités qui se présentent à vous.

En plus de se conformer aux obligations légales qui vous incombent dans le cadre d’une création d’entreprise en Suisse, recourir à une entreprise fiduciaire vous permet de vous concentrer davantage sur votre cœur de métier et de gagner du temps. En effet, en déléguant les opérations comptables et fiscales de votre entreprise, vous pourrez profiter de ce gain de temps afin de booster votre activité.

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: